Jean-François Plante
HEC Montréal
Professeur agrégé
Spécialité Inférence statistique, Méthodes pondérées, Méthodes de vraisemblance, Statistiques non-paramétriques, Statistiques, Intelligence d'affaires, Sciences de la décision

Biographie

À l’ère du magasinage en ligne, des réseaux sociaux, des cellulaires et autres équipements connectés, quelles sont les nouvelles opportunités d’affaires en lien avec l’exploitation des données massives ?

Jean-François Plante, professeur agrégé au département des sciences de la décision de HEC Montréal, estime que les statistiques, alliées aux avancées des dernières années en intelligence artificielle (notamment en deep-learning), offrent de nombreuses nouvelles opportunités pour le marketing quantitatif et l’intelligence d’affaires. Véritables mines d’or pour les marketeurs, les données massives permettent de mettre en place de nouvelles méthodes de classification permettant de faire des associations rapides et précises pour l’assistance à la décision, et ce, de manière automatisée. Ces avancées pourraient permettre aux entreprises de mieux identifier les habitudes des consommateurs et utilisateurs et ainsi de faire des prédictions sur l’évolution des tendances de populations données afin de mieux cibler les marchés.

Jean-François Plante est titulaire d’un doctorat en statistiques de l’Université de Colombie-Britannique (University of British Columbia). Ses champs de recherche concernent les inférences statistiques, les modèles de dépendance, ainsi que les méthodes pondérées et de vraisemblance. Il enseigne également plusieurs cours sur l’analyse multidimensionnelle appliquée et les méthodes quantitatives pour la recherche sur les affaires internationales.

Plus d’information sur le professeur Jean-François Plante :

Page officielle HEC Montréal de Jean-François Plante
Page officielle GERAD de Jean-François Plante

Dans la presse :
Intelligence artificielle : de nouveaux modèles
Entrevue (audio) sur Radio-Canada