Programmes de formation crédités sur le campus

Cette page contient une liste de programmes universitaires offerts par l’Université de Montréal, Polytechnique Montréal et HEC Montréal dans les domaines des sciences des données, apprentissage automatique et recherche opérationnelle. La liste des programmes en anglais sera disponible sous peu.

1er cycle

2e cycle

3e cycle

HEC Montréal

BACCALAURÉAT EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES (B.A.A.) – SPÉCIALISATION « ANALYTIQUE D’AFFAIRES »

Programme de 3 ans à temps plein. Acquisition des principales techniques d’analyse statistique de données quantitatives et d’analyse de systèmes plus ou moins complexes, dans le but de permettre aux responsables de prendre des décisions éclairées. Formation aux logiciels d’analyse de données et d’optimisation utilisés dans l’industrie. Voir spécialisation Analytique d’affaires.

CERTIFICAT EN ANALYTIQUE D’AFFAIRES

Programme offert à temps plein (1 an) ou à temps partiel. Acquisition des méthodes statistiques et concepts mathématiques appliqués à la gestion. Traitement, visualisation et exploitation des données, dont l’analytique Web. Cas pratiques de recherche opérationnelle. Initiation aux logiciels statistiques réputés dans le marché (SAS, SAS SQL, R, SPSS et Tableau Public).

 

Polytechnique Montréal

BACCALAURÉAT (B. Ing.) GÉNIE INFORMATIQUE ou GÉNIE LOGICIEL – CONCENTRATION INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET SCIENCE DES DONNÉES

Concentration de 27 crédits s’inscrivant dans un programme de 120 crédits de 4 ans à temps plein. La concentration permet de former des ingénieurs qui auront les compétences nécessaires pour contribuer au développement de solutions à des problèmes d’ingénierie en faisant appel aux principales technologies de pointe en intelligence artificielle. La concentration en Génie informatique est orientée vers l’apprentissage profond et le traitement de données hétérogènes et volumineuses, alors que la concentration en Génie logiciel est orientée vers les approches plus symboliques de l’intelligence artificielle et la gestion des connaissances.

 

Université de Montréal

BACCALAURÉAT EN BIO-INFORMATIQUE

La bio-informatique permet d’utiliser et de concevoir des outils informatiques pour extraire, organiser et analyser les données du vivant. Elle est une composante essentielle de la recherche en sciences de la vie et contribue notamment à l’analyse de données, à la recherche de gènes impliqués dans les maladies et à la modélisation des mécanismes moléculaires et cellulaires. Un baccalauréat en bio-informatique peut mener à des emplois d’analyste bio-informaticien ou de programmeur bio-informaticien en milieux industriels ou académiques. Le programme permet aussi l’accès aux études supérieures.

BACCALAURÉAT EN MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE 

Ce baccalauréat assure une solide formation en mathématiques avec un bon nombre de cours en informatique. Les cours sont répartis entre des séances théoriques et pratiques. La formation permet une assimilation efficace de la matière et assure un soutien pédagogique constant. Ce programme est recommandé notamment à ceux qui souhaitent poursuivre des études supérieures, en particulier en informatique théorique et en recherche opérationnelle. Plusieurs autres débouchés s’offrent également aux détenteurs du baccalauréat.

BACCALAURÉAT EN INFORMATIQUE 

Le baccalauréat en informatique mise entre autres sur les aspects fondamentaux de l’informatique pour favoriser l’innovation. Ses différents parcours s’appuient sur un tronc commun en bases théoriques, en programmation et en mathématiques appliquées à l’informatique et à l’optimisation. On y aborde les problèmes pratiques et théoriques liés à la conception et à l’élaboration de logiciels. Cette formation permet aux diplômés de combler un besoin annuel net d’environ 7 000 emplois – au Québec seulement – parmi les plus intéressants et les mieux rémunérés du secteur des technologies de l’information et de la communication.

BACCALAURÉAT EN PHYSIQUE ET INFORMATIQUE

Ce programme vise à assurer à l’étudiant un apprentissage qui lui permet de résoudre des problèmes complexes à l’aide de méthodes quantitatives dans un vaste domaine d’applications. Le programme peut mener à des études supérieures, par exemple en modélisation numérique, ou conduire à une formation terminale pour un emploi, notamment en informatique de projets ou en programmation scientifique.

BACCALAURÉAT EN MATHÉMATIQUES

Le baccalauréat en mathématiques comprend cinq orientations, dont deux en cheminement COOP. Il a pour objectif d’initier aux sujets principaux des mathématiques, de la statistique, de l’actuariat et de la finance mathématique. Il vise aussi le développement de l’esprit d’analyse et de synthèse, de rigueur et d’aptitudes à résoudre des problèmes. Ces aptitudes préparent tant au marché du travail qu’aux études supérieures.

Programmes de mineurs et de majeurs

L’Université de Montréal offre aussi une série de mineurs et de majeurs dans une variété de domaines, lesquels peuvent être combinés pour composer une formation « sur mesure ». Pour plus d’information, consultez le site de l’Admission.

Pour une liste plus complète des programmes des trois institutions, voir leurs sites d’admission.

HEC Montréal

MAÎTRISE EN GESTION – ANALYTIQUE D’AFFAIRES

Application des mathématiques quantitatives et des outils informatiques spécialisés en analytique d’affaires (ex. : recherche opérationnelle, data mining et statistiques). Acquisition des principes d’optimisation des processus d’affaires. Programme admissible à la certification QTEM. Spécialisation aussi offerte en microprogramme.

MAÎTRISE EN GESTION – EXPÉRIENCE UTILISATEUR DANS UN CONTEXTE D’AFFAIRES

Acquisition d’une gamme de méthodes et de compétences approfondies en gestion des processus : exploration des besoins des utilisateurs; idéation; conception d’interfaces performantes; évaluation de l’expérience utilisateur. Accès unique au plus important laboratoire UX en Amérique du Nord, le Tech3Lab. Spécialisation aussi offerte en microprogramme.

MAÎTRISE EN GESTION – INTELLIGENCE D’AFFAIRES

Acquisition des techniques d’analyse des bases de données, d’entreposage (data warehousing) et d’exploitation des données (data mining). Approfondissement des systèmes d’aide à la décision. Utilisation des méthodes statistiques et l’apprentissage automatique (machine learning) pour concevoir, entre autres, des modèles prédictifs.

 

Polytechnique Montréal

MAÎTRISE PROFESSIONNELLE (M. Ing.) ou D.E.S.S.  GÉNIE INDUSTRIELVALORISATION DES DONNÉES INDUSTRIELLES

Formation permettant d’acquérir des connaissances et habiletés en technologie de l’information, manipulation de données et de bases de données, modélisation des données, analyse et traitement de données et sur les aspects économiques.

MAÎTRISE PROFESSIONNELLE (M. Ing.) ou D.E.S.S.  GÉNIE INFORMATIQUEINGÉNIERIE ET ANALYTIQUE DES DONNÉES

Formation combinant l’expertise des départements de Génie logiciel et Génie informatique ainsi que Mathématiques et Génie industriel. Acquisition des connaissances et habiletés en vue d’analyser, concevoir, mettre en œuvre, déployer, exploiter et gérer des systèmes informatiques en science des données.

MAÎTRISE PROFESSIONNELLE (M. Ing.) ou D.E.S.S.  GÉNIE INFORMATIQUEINTELLIGENCE ARTIFICIELLE EN DIVERTISSEMENT NUMÉRIQUE INTERACTIF

Formation permettant d’acquérir des connaissances et habiletés en vue d’analyser, concevoir, mettre en œuvre, déployer et maintenir des systèmes intelligents utilisés dans l’industrie du jeu vidéo. Le programme a été conçu en collaboration avec l’industrie du divertissement numérique interactif, qui participe également à sa mise en œuvre.

 

Université de Montréal

MICROPROGRAMME DE 2e CYCLE EN UTILISATION DES DONNÉES MASSIVES EN SANTÉ (janvier 2019)

Ce programme vise à développer chez l’étudiant des compétences en analyse et en manipulation de données dans le secteur de la santé. Ce programme permettra à tout utilisateur de données d’acquérir les bases nécessaires pour œuvrer en recherche ou dans toute entreprise générant des données massives.

D.E.S.S. EN FINANCE MATHÉMATIQUE ET COMPUTATIONNELLE

Ce programme vise à faire connaître la théorie financière et les méthodes mathématiques, statistiques et informatiques appliquées à la finance. Les diplômés pourront s’intégrer à des organisations telles que des institutions financières, des caisses de retraite, des services financiers et des entreprises publiques.

D.E.S.S. EN APPRENTISSAGE AUTOMATIQUE

Ce programme vise à développer la connaissance des techniques de l’apprentissage automatique, les outils qui s’y attachent, ainsi que les applications de l’apprentissage automatique dans le domaine de l’intelligence artificielle. L’étudiant profitera des liens entre le MILA (Institut Québécois d’Intelligence Artificielle) et les organisations privées et publiques qui cherchent à incorporer ces nouvelles technologies dans leurs produits et services. La formation inclut un stage obligatoire. Les diplômés seront en mesure de déployer ces techniques dans un très large éventail de cas de figure.

MAÎTRISE PROFESSIONNELLE EN APPRENTISSAGE AUTOMATIQUE

Afin de répondre à la demande croissante des entreprises en main-d’oeuvre qualifiée en intelligence artificielle, Mila et l’Université de Montréal ont créé en septembre 2017 une nouvelle formation appliquée, la maîtrise professionnelle en apprentissage automatique, composée de 6 cours en apprentissage automatique et profond donnés par les experts du Mila et d’une expérience de travail dans l’industrie sous la forme d’un stage de 6 mois.

Pour davantage d’informations, veuillez consulter le site du Mila.

MAÎTRISE ÈS SCIENCES EN BIO-INFORMATIQUE

Le développement récent et rapide de la génomique a suscité une collaboration de plus en plus étroite entre les spécialistes des sciences de la vie et ceux de l’informatique pour répondre aux besoins des secteurs médicaux, biotechnologiques ou pharmaceutiques ainsi qu’à ceux du milieu académique, de même qu’aux enjeux environnementaux. La maîtrise vise un approfondissement des connaissances en bio-informatique ainsi qu’une spécialisation dans un des secteurs mentionnés. Deux cheminements sont possibles : recherche ou stage.

MAÎTRISE EN INFORMATIQUE

Cette formation permet à l’étudiant d’approfondir ses connaissances dans les domaines de l’informatique et de la recherche opérationnelle par l’apprentissage d’outils théoriques et analytiques. L’étudiant a la possibilité de rédiger un mémoire, d’effectuer un stage en entreprise de deux sessions ou de faire deux stages d’une session en laboratoire.

  • Apprentissage automatique: Voir maîtrise professionnelle en apprentissage automatique du Mila ci-dessus.
  • Intelligence artificielle: Cette formation développe les compétences théoriques et techniques nécessaires à la réalisation d’agents ou de modèles autonomes et adaptatifs. L’étudiant est appelé à suivre des cours liés au forage de données, à la gestion des connaissances, au traitement des langues et à l’apprentissage automatique. Le mémoire pourra notamment être en relation avec l’exploitation de données massives, une expertise prisée sur le marché du travail.
  • Recherche opérationnelle: Cette formation ouvre au vaste domaine de l’optimisation déterministe et stochastique, avec applications en transport, en énergie, en simulation de systèmes complexes et autres. Les cours portent sur les bases de programmation et sur des sujets plus pointus, tels que la programmation stochastique, la programmation dynamique, les modèles d’équilibre, les graphes ou les méta-heuristiques. Les travaux de recherche sont liés à une application réelle et exigent une mise en œuvre informatique, ce qui permet d’acquérir des connaissances très prisées par le marché du travail.
  • Biologie computationnelle: Cette formation s’adresse aux informaticiens désireux d’appliquer leurs compétences informatiques et mathématiques à des problématiques liées à l’analyse et au traitement de l’information biologique (ADN, ARN, protéines, réseaux métaboliques, etc.). Cette option introduit les questions fondamentales de la biologie computationnelle et les structures algorithmiques qu’on utilise pour y répondre. Le mémoire a pour but de modéliser un problème biologique donné, de développer les outils algorithmiques et mathématiques nécessaires et de les tester sur des données simulées avant de les appliquer à des données biologiques réelles.
  • Imagerie: Cette formation offre à l’étudiant une compréhension pratique et théorique des notions de pointe liées à l’infographie, aux effets spéciaux au cinéma, au jeu vidéo, à la modélisation géométrique, au traitement d’images et à la vision 3D. Le mémoire de recherche, spécialisé dans un de ces domaines ou à leur intersection, permettra de développer de nouvelles solutions menant à des publications scientifiques.
  • Programmation et génie logiciel: Cette formation permet à l’étudiant de maîtriser des notions avancées en langages de programmation et en méthodes d’analyse, de conception, d’implantation et de maintenance des logiciels. En plus de suivre des cours sur ces notions avancées, cette option requiert d’effectuer un travail de recherche sur un sujet lié à la programmation et au génie logiciel.
  • Informatique théorique et quantique: Cette formation permet à l’étudiant de pousser l’étude de notions informatiques nécessitant un niveau d’abstraction associé typiquement à la logique, à la combinatoire, aux mathématiques ou à la physique. L’étudiant sera appelé à suivre des cours dans des domaines comme la cryptographie, la complexité et l’informatique quantique.

MAÎTRISE EN FINANCE MATHÉMATIQUE ET COMPUTATIONNELLE

Ce programme vise à donner une solide connaissance de la théorie financière ainsi que des méthodes mathématiques, statistiques et informatiques appliquées à la finance. Le but est de former des spécialistes capables d’utiliser des outils financiers quantitatifs pour répondre aux besoins d’organisations ou d’entreprises telles que des institutions financières, des services financiers d’entreprises, des caisses de retraite de même que des entreprises publiques ou gouvernementales.

MAÎTRISE EN STATISTIQUE, OPTION BIOSTATISTIQUE

Les objectifs du programme sont l’élargissement des connaissances théoriques et méthodologiques ainsi que l’apprentissage de la consultation statistique. Cette option de la maîtrise vise principalement à compléter une formation spécialisée en biostatistique et permet l’application de méthodes statistiques dans le secteur privé ou gouvernemental.

Pour une liste plus complète des programmes des trois institutions, voir leurs sites d’admission.

HEC Montréal

DOCTORAT EN ADMINISTRATION – SCIENCES DES DONNÉES

Offert conjointement avec les universités Concordia, McGill et l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Les thèmes de recherche associés à ce doctorat sont: apprentissage automatique, apprentissage profond, exploitation de données massives, génomique, intelligence artificielle, méthodes non paramétriques, statistique bayésienne et systèmes de recommandations.

DOCTORAT EN ADMINISTRATION – SCIENCES DE LA DÉCISION

Offert conjointement avec les universités Concordia, McGill et l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Les thèmes de recherche associés à ce doctorat sont: analytique d’affaires, applications de la recherche opérationnelle en finance, distributique, chaînes d’approvisionnement, gestion de l’environnement, graphes et réseaux, méthodes d’optimisation, modèles quantitatifs en marketing, modélisation et politique énergétique, optimisation combinatoire, optimisation dynamique, optimisation robuste et théorie des jeux.

Polytechnique Montréal

DOCTORAT EN GÉNIE INDUSTRIEL – ANALYSE ET OPTIMISATION DES SYSTÈMES

Programme permettant d’acquérir des connaissances approfondies sur un sujet de recherche et des connaissances étendues dans un des axes de spécialisation du programme soit la recherche opérationnelle : optimisation, programmation mathématique, graphes et réseaux, productique, logistique, modélisation, calcul d’équilibre, optimisation globale, applications à la planification et à la gestion des grands systèmes de transport, de télécommunications, de production d’énergie et d’horaires ou les statistiques industrielles : analyse des données, planification d’expériences et contrôle de la qualité, processus stochastiques, probabilités appliquées, analyse d’images, reconnaissance de formes, classification et statistiques spatiales, réseaux de neurones.

DOCTORAT EN GÉNIE INFORMATIQUE – SCIENCE DES DONNÉES ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Programme permettant d’acquérir des connaissances approfondies sur un sujet de recherche et des connaissances étendues concernant l’étude, l’analyse et la conception de systèmes informatiques pour l’analyse des données et des mégadonnées ainsi que de systèmes intelligents s’apparentant à l’humain par leur comportement, leur capacité à apprendre et à s’adapter, leur façon de communiquer et leur aptitude à prendre des décisions. Il inclut le traitement de la langue naturelle, la visualisation des données, la recherche d’information et la vision artificielle. Les systèmes développés peuvent être appliqués à des problèmes reliés entre autres aux villes intelligentes, aux transports (dont les véhicules autonomes), à la prise de décision dans les entreprises, à l’analyse de document et au traitement des images et vidéos.

DOCTORAT EN MATHÉMATIQUES – OPTION MATHÉMATIQUES DE L’INGÉNIEUR – RECHERCHE OPÉRATIONNELLE

Offert conjointement avec le département de mathématiques et de statistique de l’Université de Montréal, ce programme permet d’acquérir des connaissances approfondies sur un sujet de recherche et des connaissances étendues en mathématiques de l’ingénieur, plus spécifiquement en recherche opérationnelle : optimisation, programmation mathématique, graphes et réseaux, modélisation, calcul d’équilibre, optimisation globale, applications à la planification et gestion des grands systèmes de transport et de production d’énergie, fabrication d’horaires, gestion du revenu, productique et logistique.

 

Université de Montréal

DOCTORAT EN BIO-INFORMATIQUE

Le développement récent et rapide de la génomique et de la protéomique a mis en évidence l’importance de développer de nouvelles approches et méthodes analytiques pour explorer la quantité massive de données biologiques générées. Le programme vise à former des spécialistes capables d’intégrer les connaissances issues des biosciences et de l’informatique pour répondre aux besoins des secteurs médicaux, biotechnologiques ou pharmaceutiques ainsi qu’à ceux du milieu académique, de même qu’aux enjeux environnementaux. Les études reposent essentiellement sur la rédaction d’une thèse faisant avancer la science bio-informatique.

DOCTORAT EN INFORMATIQUE

Les études de doctorat en informatique visent à intégrer l’étudiant dans le domaine de la recherche. L’étudiant peut compléter 6 crédits de cours, mais l’essentiel du programme repose sur la rédaction d’une thèse faisant avancer la science informatique. Avant de commencer la recherche proprement dite, le candidat doit passer un examen de connaissances générales et présenter son sujet de thèse devant un jury départemental. Les diplômés ont la possibilité d’œuvrer au sein de laboratoires et de groupes de recherche, dont les travaux portent sur la logistique, l’intelligence artificielle, la translinguistique, les jeux vidéo ou l’informatique quantique.

Pour une liste plus complète des programmes des trois institutions, voir leurs sites d’admission.